Google propose WebP, un nouveau format d’image pour Internet

Ce nouveau format de compression permet de diminuer de 39% la taille des fichiers images tout en gardant une qualité visuelle équivalente aux formats les plus répandus tels que le JPEG.

D’après Google, 65% des octets transmis par une page web sont occupés par les images. Partant de ce constat, le géant américain propose son remède pour accélérer le chargement des pages avec un nouveau format de compression des images.

Baptisé WebP, ce format libre utilise la technique de compression dont le codec vidéo VP8 (format WebM) se sert pour les images clés. Google a également adapté un conteneur dérivé de la spécification RIFF qui peut supporter les métadonnées. D’après une série d’essais effectués sur un échantillon d’un million d’images JPEG, GIF et PNG prises au hasard sur la Toile, WebP a pu réduire la taille des fichiers de 39% sans en altérer la qualité.

Google pense que le pourcentage de réduction pourrait être encore amélioré à partir d’une image non compressée. Grâce à cela, le temps de chargement d’une page web s’améliore considérablement. Ce qui devrait accélérer la navigation, notamment sur terminaux mobiles.

Un patch pour WebKit est en cours de développement afin de pouvoir rapidement ajouter le support de WebP aux principaux navigateurs. Chrome intègrera le support natif de ce format dans l’un de ses prochaines versions. Google met également à disposition un outil de conversion des images pour le moment disponible uniquement sur des systèmes Linux X86 en 64 bits.

Source

Mots-clefs : , ,

Le commentaires sont fermés.